Sauvé pour des oeuvres


Ephésiens 2/8-10 : « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions. »

Le mensonge du salut PAR les œuvres

Comment pouvons-nous par nos œuvres être à égalité avec l’œuvre de Christ à la croix. Même notre mort ne vaut rien à côté de la sienne !

Il est mort pour tous les hommes alors que notre mort n’aurait aucune conséquence sur les autres

Il est mort sans péché alors que notre mort est le résultat du péché.

Le salut par les œuvres est donc illusoire. Nous ne méritons pas le salut et nous ne le mériterons jamais, pourquoi ?

Parce que c’est un don de Dieu, une grâce, un cadeau qu’il nous faut simplement accepter.

Si nous étions sauvés par les œuvres, Dieu ne serait pas juste puisque certains peuvent faire des œuvres grâce à leur richesse, à leur pouvoir, leur influence et des milliers d’autres ne peuvent pas car ils essayent tout juste de survivre.

Ainsi, ceux qui œuvrent pourraient se glorifier de le faire.

Daniel 4/29-30 : « Au bout de douze mois, comme il se promenait dans le palais royal à Babylone, le roi prit la parole et dit : N’est-ce pas ici Babylone la grande, que j’ai bâtie, comme résidence royale, par la puissance de ma force et pour la gloire de ma magnificence ? »

L’appel du créateur

Dieu appelle chaque être humain à être sauvé pour accomplir de bonnes œuvres, celles que Dieu a prévues.

Pourquoi faudrait-il être sauvé pour faire de bonnes œuvres ?

Tout simplement parce que Dieu nous a créé pour une volonté, un plan tracé pour notre vie. Il nous propose une destinée personnalisée. Tout est déjà prêt. Nous compliquons souvent les choses en voulant faire notre volonté et nos œuvres avant d’entrer dans ce que Dieu a prévu de meilleur pour nous.

Psaumes 84/5 : « Heureux ceux qui placent en toi leur appui ! Ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés. »

Nous ne sommes pas indépendants, mais nous sommes le résultat de l’ouvrage de Dieu. Nous sommes l’œuvre de Dieu.

Si nous ne sommes pas sauvés, nous ferons plus d’œuvres mauvaises, des ténèbres que de bonnes œuvres. Et si nous faisons des œuvres bonnes sans être sauvé, nous serons tentés de nous donner l’honneur et la gloire.

Esaïe 29/15-16 : « Malheur à ceux qui cachent leurs desseins Pour les dérober à l’Eternel, Qui font leurs œuvres dans les ténèbres, Et qui disent: Qui nous voit et qui nous connaît ? Quelle perversité est la vôtre ! Le potier doit-il être considéré comme de l’argile, Pour que l’ouvrage dise de l’ouvrier: Il ne m’a point fait ? Pour que le vase dise du potier : Il n’a point d’intelligence ? »

Il faut rester à sa place. Dieu est notre créateur, nous sommes ses créatures. Comment prendre sa gloire alors que les œuvres que nous faisons sont permises par Lui ?

Ne faisons pas que de bonnes œuvres mais faisons aussi des œuvres agréables à Dieu, visant l’excellence et la perfection…

Des œuvres PLUS GRANDES !

Jean 14/12 : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père »

Nous n’imaginons pas ce que Dieu veut faire avec nous. Nous sommes appelés à faire des œuvres plus grandes que celles que Jésus a accomplies sur terre. Plus que le Fils de Dieu ! Plus que la guérison, plus que la résurrection, plus que la multiplication…

Nous ne sommes pas appelés à vivre des petites vies misérables centrés sur nous-mêmes mais nous épanouir dans la plénitude dans laquelle Dieu désire nous plonger.

Ce qu’il faut, c’est oser croire que Dieu est grand et donc que nous pouvons faire de grandes choses en Lui et par Lui.

Colossiens 1/16 « Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. »

Si nous nous laissons façonner, diriger par Dieu dans notre vie, alors il pourra se servir de nous pour faire de grandes choses. C’est la condition !

Marc 16/17-18 : « Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront des serpents ; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris. »

Suivant les dons et talents que nous avons reçu personnellement, il peut nous emmener dans des endroits inattendus (lieux prestigieux, terres de mission), à côtoyer des gens que nous n’aurions jamais rencontré (personnalités, enfants des bidonvilles…), il nous donne de relever des défis qui dépassent notre imagination dans le but de témoigner et de donner gloire à Dieu.

Conclusion :

Il faut entrer dans la carrière avec foi. La foi a besoin de se manifester au travers d’œuvres, d’expériences pour exister, pour vivre, pour se développer.

Jacques 2/26 : « Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les œuvres est morte. »

Jésus consomme notre foi en nous donnant des œuvres à accomplir.

Prière :

Seigneur, je sais que tu m’as sauvé pour l’éternité et je comprends que tu m’as aussi sauvé pour pratiquer de bonnes œuvres sur cette terre dans l’attente de ton retour. Montre-moi, conduis-moi et façonne-moi afin que j’entre dans les chemins que tu as tracés pour ma vie. Je veux faire ta volonté et t’être agréable. Merci pour ces puissantes œuvres par lesquelles je vais glorifier son nom. Amen.

Benjamin LAMOTTE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *