Prenez des résolutions que vous pouvez tenir !


Il est important de tenir sa parole et son engagement. C’est une valeur qui se perd de plus en plus mais la Bible nous enseigne à mettre un point d’honneur à être fidèle à sa parole.

Nous pouvons changer d’avis mais lorsque nous nous engageons envers Dieu ou envers quelqu’un à faire quelque chose, prendre une résolution pour changer, évoluer positivement, aider l’autre…il faut aller jusqu’au bout car cela peut avoir de bonnes conséquences !

Néhémie 9/8 : « Tu trouvas son cœur fidèle devant toi, tu fis alliance avec lui, et tu promis de donner à sa postérité le pays »

Dieu travaille avec des gens fidèles. Il est fidèle à Sa Parole. Ce qu’il dit, il le fait. Il ne flanche pas au dernier moment, il ne se dédie pas. Lorsqu’il s’agit de mettre en application son jugement, il peut revenir en arrière si l’homme se repent. C’est son cœur de Père qui parle à ce moment mais lorsque les êtres humains continuent de perpétrer le péché, Il ne peut faire autrement que de sanctionner.

Avez-vous été fidèle dans vos engagements vis-à-vis de Dieu tout au long de cette année ?  Qu’aviez-vous promis à Dieu pour qu’il vous bénisse ? Il nous arrive de faire ce genre de prière, croyant que Dieu est un distributeur. Mais lorsque vous faites ce que vous dites, Il honore même dans ces cas votre demande, quel grand Dieu nous avons !

Cependant, ce type de prière ou de vœu peut être dangereux. Nous le voyons dans l’histoire de Jephthé. Juges 11/30-31 : « Jephthé fit un vœu à l’Eternel, et dit : Si tu livres entre mes mains les fils d’Ammon, quiconque sortira des portes de ma maison au-devant de moi, à mon heureux retour de chez les fils d’Ammon, sera consacré à l’Eternel, et je l’offrirai en holocauste. »

Dieu lui donna la victoire seulement la suite fut son plus grand regret…

v.34-35 : « Jephthé retourna dans sa maison à Mitspa. Et voici, sa fille sortit au-devant de lui avec des tambourins et des danses. C’était son unique enfant ; il n’avait point de fils et point d’autre fille. Dès qu’il la vit, il déchira ses vêtements, et dit : Ah ! ma fille ! tu me jettes dans l’abattement, tu es au nombre de ceux qui me troublent ! J’ai fait un vœu à l’Eternel, et je ne puis le révoquer.»

Combien ont vécu cette situation de dilemme ? Même Hérode qui n’était pas un modèle fut dans ce choix douloureux (Marc 6/14-28). Peut-être vivez-vous cet embarras en ce moment et vous cherchez à discuter avec Dieu…Repentez-vous et reconnaissez vos limites ! Ne prenez pas de résolutions que vous ne pouvez pas tenir ! Prenez le temps de calculer la dépense et les conséquences comme vous invite Jésus (Luc 14/28-29 : « Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer, de peur qu’après avoir posé les fondements, il ne puisse l’achever, et que tous ceux qui le verront ne se mettent à le railler… »).

Mardochée avait pris la résolution de ne pas se prosterner devant le roi et malgré les injonctions des serviteurs du roi, il tint sa décision. Tenez-vous devant la tentation ? devant la pression des non-croyants qui se moquent de vous, qui vous critiquent pour vos choix de vie ? Prenez la résolution d’honorer votre Dieu avant toute chose.

Et envers vos frères et sœurs dans la foi et envers tous ceux qui vous entourent, reconnait-on en vous un homme, une femme fidèle à sa parole ?

L’Ecclésiaste dit à juste titre : « Mieux vaut pour toi ne point faire de vœu, que d’en faire un et de ne pas l’accomplir. » (5/5)

Jésus a rempli le contrat jusqu’à la mort, la mort sur la croix. Il n’a pas failli à sa Parole, à sa mission, que nous puissions aussi aller jusqu’au bout à son exemple. Entrant dans le monde, Il dira « Voici, je viens Dans le rouleau du livre il est question de moi Pour faire, ô Dieu, ta volonté. » Hébreux 10/7

et « Lorsque le temps où il devait être enlevé du monde approcha, Jésus prit la résolution de se rendre à Jérusalem.» Luc 9/51. En tant que Fils de l’homme, Il a tenu sa résolution !

Dans l’angoisse de la perspective de la croix, au jardin de Gethsémané, il dira : « Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe ! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. » (Luc 22/42)

Une prière pour cette année : « Seigneur, merci pour Jésus-Christ, pour son exemple. Donne-moi de pouvoir tenir ma parole en cette année dans mes engagements vis-à-vis de Toi dans ma vie chrétienne, pour que je progresse sans être frustré de ne pas pouvoir assumer mes responsabilités. Je ne veux pas faire de résolution que je ne pourrais pas honorer. Veuille me montrer ta volonté, ce qui te fait plaisir et qui t’est agréable. »

Benjamin LAMOTTE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *