Pour suivre le bon chemin de la vie


« Confie-toi en l’Eternel de tout ton cœur, Et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; Reconnais-le dans toutes tes voies, Et il aplanira tes sentiers. » Proverbes 3/5-6

1.Le choix du chemin

La vie est comme un chemin que l’on suit. Plusieurs nous sont proposés mais aboutissent à l’une des deux destinations suivantes : la mort éternelle ou la vie éternelle.

On peut choisir son chemin selon notre logique, notre sagesse, nos envies, selon les apparences, selon les tentations comme Lot a choisi

Genèse 13/10-11 : « Lot leva les yeux, et vit toute la plaine du Jourdain, qui était entièrement arrosée. Avant que l’Eternel eût détruit Sodome et Gomorrhe, c’était, jusqu’à Tsoar, comme un jardin de l’Eternel, comme le pays d’Egypte. Lot choisit pour lui toute la plaine du Jourdain, et il s’avança vers l’orient. C’est ainsi qu’ils se séparèrent l’un de l’autre. »

La conséquence de ce choix personnel selon sa propre sagesse et les apparences fut la vie au cœur de l’immoralité, puis le salut comme au travers du feu, mais la perte de tout bien et de sa famille.

On peut se laisser conseiller : Deutéronome 30/19 : « J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre : j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité »

Ce qui est bien avec Dieu, c’est qu’il est clair et on ne peut pas lui reprocher de ne pas avoir été au courant.

2. Les voies sans issues

En prenant des chemins qui mènent à la mort, nous nous retrouvons souvent dans une multitude d’éventualité qui font que nous nous perdons nous-mêmes, notre bonne conscience, notre morale, nos principes et nous sommes prêts à nous écarter de ceux-ci pour satisfaire nos désirs. Et nous nous retrouvons dans ces voies sans issues.

Il arrive qu’en choisissant le chemin de la vie, nous arrivions aussi dans des voies sans issues, des impasses. Tout simplement parce que nous écoutons notre volonté plutôt que la voix du bon berger qui nous guide vers des verts pâturages (Psaume 23).

Mais le psalmiste nous donne la solution…

« Heureux ceux qui placent en toi leur appui ! Ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés. Lorsqu’ils traversent la vallée de Baca, Ils la transforment en un lieu plein de sources, Et la pluie la couvre aussi de bénédictions. Leur force augmente pendant la marche, Et ils se présentent devant Dieu à Sion.» Psaume 84/5-7

Il suffit de s’appuyer sur Dieu, de s’élever un peu pour regarder le parcours ou le labyrinthe dans lequel nous ne nous sortons plus afin de voir une vue d’ensemble et reprendre le chemin vers la sortie…

Ceux qui s’attardent à écouter Dieu au travers de la Bible, de la prière, de la relation avec Lui peuvent entendre Dieu les guider sur les décisions à prendre, les principes divins à mettre en pratique et ainsi comprendre Sa volonté.

Si vous le faites, alors votre esprit s’éclairera (Psaume 119/105). C’est comme si le brouillard se levait et que le chemin se révélait au grand jour. D’ailleurs, le brouillard est une illusion qui cache la réalité mais en s’appuyant sur Jésus, vous vous appuyez sur le chemin, la vérité, la vie (Jean 14/6) !

Pensez à Moïse et la Mer Rouge : Esaïe 43/16 « Ainsi parle l’Eternel, Qui fraya dans la mer un chemin, Et dans les eaux puissantes un sentier “

3. Reconnaissance = avance !

Lorsque vous reconnaissez le chemin auparavant, vous pouvez aller plus vite ensuite. Si vous lisez la Bible, vous pouvez voir ce que Dieu a prévu pour vous et comment surmonter les obstacles, vaincre les ennemis.

Mettez Dieu sur toutes les voies de votre vie, sur tous les projets, et alors, vous saurez s’ils sont de Dieu ou nous. Pourquoi ?

Parce qu’il va aplanir devant vous les sentiers, il va ouvrir les portes, il va permettre que vous avanciez. Apprends à mettre Dieu dans chacune de tes affaires dès le début de celles-ci.

La reconnaissance dans votre vie, c’est votre foi car elle vous amène avant que la chose arrive.

Marc 10/51-52 : « Jésus, prenant la parole, lui dit : Que veux-tu que je te fasse ? Rabbouni, lui répondit l’aveugle, que je recouvre la vue. Et Jésus lui dit : Va, ta foi t’a sauvé. Aussitôt il recouvra la vue, et suivit Jésus dans le chemin. »

Proclame avec une foi en accord avec la Parole de Dieu tout ce que Dieu a prévu d’ouvrir dans ta vie et tu pourras suivre Jésus dans le chemin merveilleux de la bénédiction !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *