Les misérables conséquences du péché


Connaissez-vous David ? Dans l’Ancien Testament ? Oui ce jeune berger qui a vaincu le géant Goliath devenu roi puissant qui a bâti Jérusalem.

Lire 2 Samuel 11 et 12/1-23

Son parcours, beaucoup auraient envie de l’avoir mais il y a quelques tâches dont il ne faut pas oublier les leçons. Car cet homme est aussi celui qui a fait tuer Urie le Héthien, mari de Bath-Schéba parce qu’il était devenu gênant. Bath-Schéba était enceinte de David, ça fait moche dans le décor royal !

David, empêtré dans son péché croyait être tranquille après avoir vu seulement une fois Bath-Schéba. Mais la conséquence de son péché a été plus loin qu’il ne l’avait prévu. Un enfant était en préparation. Pour réparer cette erreur, il veut faire croire qu’Urie est le père en le laissant auprès de sa femme sauf qu’il n’ira pas pour une multitude de circonstances.

David est donc embêté, la seule solution qu’il trouve, c’est de faire tuer Urie sur le champ de bataille. La solution à son problème est trouvée. Il écrit un ordre à Joab et le fait porter par Urie lui-même, quelle ingéniosité ! Urie est tué, David peut alors épouser Bath-Schéba, cela ressemblera pour le peuple à une consolation pour la pauvre veuve…

Ce que David avait fait déplut à l’Eternel

Avez-vous vu cette publicité ? pour une assurance qui montre l’erreur d’un technicien sur son ordinateur. Et lorsqu’il se lève, l’erreur est enchainée à son pied et au fur et à mesure du temps qui passe, elle grossit, grossit jusqu’à ce qu’il ne puisse plus avancer.

Le péché a le même effet. Pécher, c’est manquer la cible, faire une erreur. Seulement, l’homme pense toujours se sortir lui-même de son erreur, mais à quel prix ?

David n’était plus connecté à Dieu pour pouvoir mettre à exécution ce qu’il avait réfléchi. Il allait de péché en péché mais s’éloignait peu à peu de la présence de Dieu et n’écoutait plus le Saint-Esprit qui appuyait sur sa conscience !

Ne cherchons pas à cacher notre péché comme Adam et Eve car Dieu voit tout et sait tout.

Genèse 3/10 : Il répondit : J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, parce que je suis nu, et je me suis caché.

L’Eternel envoya Nathan vers David

Au bout d’un moment, lorsque nous ne nous apercevons plus que nous sommes dans la voie du péché, Dieu va intervenir. Il ne laisse pas tout faire, il y a une limite au péché et lorsque Dieu s’en mêle parce que nous ne nous sommes pas repentis, gare à nous !

Regardez combien Dieu est habile pour toucher le cœur des hommes et leur fermer la bouche. Il va donner à son prophète l’inspiration d’une parabole. David va réagir en tant que roi, législateur comme s’il était pur et parfait, intransigeant. L’homme de la parabole mérite la mort.

La Parole de Dieu arrive de plein fouet : « Tu es cet homme-là ! » Aïe ! Le roi intransigeant n’a plus rien à dire. Il aurait pu avoir peur de l’arrivée du prophète sachant que Dieu lui parlait. Mais non, comme de nombreux chrétiens qui viennent dans l’église avec leur péché volontaire, qui lèvent les mains et clament des grands « Je t’aime » alors qu’ils sont dans les conséquences de leur péché jusqu’au cou !

Heureusement que Dieu n’est pas trop sévère et qu’il est patient car il y aurait, comme le dit Paul aux Corinthiens, beaucoup de morts parmi nous. Dieu nous parle, l’écoutons-nous ? Saurons-nous arrêter dans notre péché et confier nos erreurs à Dieu pour recevoir son pardon ?

Car la conséquence pour David a été encore plus loin : la mort du bébé de Bath-Schéba, son fils. Il avait beau jeûner et supplier Dieu, la honte dont il avait couvert le Seigneur devait être payée dans ce châtiment. Dieu est un juste juge. Et même si nous sommes sous la grâce, la justice est quand même présente.

Mais David resta à Jérusalem

Le fait de pécher vient du fait que nous ne n’obéissons plus à Dieu. La conséquence de ce péché nous en éloigne. Pourquoi David a péché ? Parce qu’il est resté à Jérusalem. D’habitude, que faisait-il ? Il était à la guerre avec Joab, le général des armées. Cette fois-ci, il est resté. A la demande de qui ? Dieu lui avait-il demandé de rester ? Non. Il ne lui a rien dit sinon cela nous aurait été rapporté. La nouvelle paresse de David, son confort, sa position lui ont permis de faire ce qu’il voulait plutôt que ce que Dieu désirait. Et il est tombé.

Lorsque vous êtes dans une bonne situation, dans une position, c’est Dieu qui vous place. Ne profitez jamais de ce confort pour vaquer à des choses qui ne rentrent pas dans vos missions ou dans la volonté de Dieu. Si Dieu ne vous communique rien, continuez de faire comme vous avez toujours fait. Cela est valable tant dans le domaine du travail, que du foyer, que du service dans l’église !

Philippiens 2:12 Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent ;

Ne craignons pas les serviteurs de Dieu seulement mais surtout notre Dieu à tous pour lui obéir dès maintenant. Ne laissez pas les conséquences misérables du péché vous emmener loin de lui mais réparez avec Dieu les torts que vous avez commis ! La désobéissance provoque la peur et le désir de fuir loin de Dieu mais il faut au contraire lui demander pardon tout de suite.

Que faut-il faire ? Faites comme David, dites : J’ai péché contre l’Eternel

– Reconnaître notre péché

– Demander pardon à Dieu

– Demander pardon à ceux que nous avons offensés, réparer les préjudices

– Recevoir le pardon et la paix de Dieu dans notre cœur.

Benjamin LAMOTTE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *