Le comble de l’amour de Dieu en image


Lire Jean 13/1-17

Nous sommes avant la crucifixion, l’objectif du ministère de Jésus, l’objet de sa venue sur terre. Plus il avance vers la croix, plus il s’abaisse.

Il descend avec ses parents car il leur est soumis (Luc 2/51)

Il descend dans les eaux du baptême pour être baptisé (Marc 1/9)

Il descend enseigner à la foule et prend soin d’eux en les enseignant avec des paraboles, en les guérissant, en les nourrissant, en leur faisant du bien (Luc 6/17, Jean 6/50).

Il se baisse pour imposer les mains aux enfants (Matthieu 19/13)

Il s’abaisse pour écrire sur le sol (Jean 8/6)

Il s’abaisse pour laver les pieds de ses disciples (Jean 13)

Il s’abaissera au moment de la croix, subissant la pire des tortures pour nous (Marc 15/19) puis l’ensevelissement (Jean 20/4-5)

Il accomplit alors cette Parole : « Car quiconque s’élève sera abaissé, et quiconque s’abaisse sera élevé. » (Luc 14/11)

Le lavement des pieds est une étape importante pour Jésus avant de mourir. Le premier verset nous explique la motivation de cet acte : l’amour.

Le lavement des pieds, l’image de la croix

C’est l’image de ce qu’il fera au travers de la croix afin de montrer notamment que ce sacrifice était préparé bien avant et que ce n’est pas une erreur.

  • Jésus va se lever. Pour être cloué, il faut allonger le supplicié sur la croix, le fixer par les clous dans les mains et les pieds et lever la croix.

Jésus est actuellement à la droite du trône de Dieu. Il se lève pour accueillir les siens (Actes 7/56) mais bientôt, il va se lever pour aller chercher tous ceux qui croient en Lui.

Malachie 4/2 : « Mais pour vous qui craignez mon nom, se lèvera Le soleil de la justice »

  • Il va ôter ses vêtements. C’est ce qui va lui arriver sur la croix. Matthieu 27/35 : « Après l’avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort, afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète : Ils se sont partagé mes vêtements, et ils ont tiré au sort ma tunique. »

Il s’est dépouillé de sa divinité (le mot ôter vient de « theo ») complètement afin de revêtir pleinement l’humanité déchue, ressembler au maximum à cet Adam pécheur, prendre son péché, son état vulnérable et permettre par sa résurrection la possibilité de devenir un homme nouveau.

  • Il prit un linge dont il se ceignit. Par pudeur, on laissait un linge au niveau de la ceinture au crucifié. Puis après sa mort, on l’a enveloppé : Matthieu 27/59 : « Joseph prit le corps, l’enveloppa d’un linceul blanc ». S’étant fait péché pour nous, Jésus se ceignit d’un linge de pureté afin de nous laver, nous nettoyer, nous purifier.
  • Il versa de l’eau dans un bassin : Jean 19/34: « mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau. »

L’eau vive qui nous désaltère, c’est celle qui vient du ciel. Le sang qui nous purifie de tout péché, c’est celui de Jésus.

Recueillerez-vous l’eau dans le bassin de votre vie, de votre cœur ? afin que Dieu vous purifie corps, âme et esprit ?

  • Il se mit à laver les pieds de ses disciples. La croix devient agissante dans notre vie dès lors que nous commençons à croire, à suivre Jésus, à vouloir devenir son disciple.

La croix bouleverse les vies et nous purifie de tout péché

Pierre ne comprenait pas cet acte car il estimait Jésus et beaucoup d’hommes ne comprennent pas la croix. Pourquoi quelqu’un de prétendu Fils de Dieu serait crucifié ?

Mais Jésus fera cette réponse essentielle : « Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi. » Jean 13/8.

Si tu n’acceptes pas le sacrifice de Jésus sur la croix qui a payé de sa vie pour ton péché, tu ne peux pas entrer dans une relation avec Dieu et recevoir la vie éternelle.

Alors Pierre répond tout l’inverse et veut être lavé entièrement. C’est souvent la réaction lorsque Jésus nous a touché, on désire tout connaître de Dieu en un instant, on est tout feu, tout flamme…

Mais Jésus, dans cette humilité, nous dit que seuls les pieds ont besoin d’être lavé pour être entièrement pur. Il n’y a que ce qui est sale qui doit être lavé. Jésus ne fait pas de nous des robots vidés de notre raison et de notre personnalité. Jésus nettoie notre péché, ce qui est en contact avec la terre, avec ce qui est terrestre et corrompu. Il nettoie notre cœur, il sauve notre âme et tout est purifié : corps, âme et esprit.

Le comble de l’amour nous marque et nous remplit de joie

Jésus est-il devenu votre Maître et Seigneur ?

Une fois que nous sommes disciple, nous devons ressembler à notre maître en tout point. Nous ne devons pas nous crucifier physiquement car lui seul pouvait le faire, étant sans péché. Mais nous pouvons montrer au monde cet exemple d’humilité en devenant serviteur de notre prochain dans la puissance de Christ.

Esaïe 52/7 : « Qu’ils sont beaux sur les montagnes, Les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, Qui publie la paix ! De celui qui apporte de bonnes nouvelles, Qui publie le salut ! De celui qui dit à Sion : ton Dieu règne ! » Dieu a rendu nos pieds propres et nous devons le partager au monde. Et lorsque nous témoignons autour de nous, une joie toute particulière nous envahie. Et c’est la promesse de Jésus !

Jean 13/16-17 : « En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n’est pas plus grand que son seigneur, ni l’apôtre plus grand que celui qui l’a envoyé. Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez. »

Quelle joie d’être sauvé, de voir les fruits dans sa vie, de pouvoir le partager aux autres et les voir donner leur vie à Dieu !

Le Psaume 18/33 nous dit : « Il rend mes pieds semblables à ceux des biches, Et il me place sur mes lieux élevés. »

Sentez-vous des pieds ou sentez-vous la bonne odeur de Christ ?

Avez-vous le pied lourd ou des pieds légers, semblables à ceux des biches, vous permettant de faire des pas de géants dans votre vie ?

Conclusion :

Lire Philippiens 2/5-11 : c’est un résumé puissant écrit par Paul des conséquences des sentiments qui animaient Jésus pour nous sauver. Le comble de son amour est passé par le comble de l’humilité, de l’humiliation même. Sa résurrection est par conséquent le comble de sa gloire et de la victoire sur la mort et le péché ! Alléluia !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *