Comme toi-même…


Comme chaque année depuis plusieurs années maintenant, je participe à un échange de cadeaux sans connaître quelle sera la personne qui le recevra. Qu’est-ce qui fera plaisir ? C’est très difficile lorsque l’on n’a aucune référence de la personne qui tombera sur le lot que j’aurai acheté…

Et c’est au moment du tirage que les bonnes et les mauvaises surprises se dévoilent. Certains se retrouvent avec des objets très fantaisies, décalés, qui font sourire jaune et d’autres avec des cadeaux ayant plus de classe qui font véritablement plaisir.

D’où vient cette différence ?

Tout simplement de l’esprit dans lequel a été réfléchi et acheté le cadeau ! Si tu prends cet échange à la légère et que tu veux faire rire la foule et ridiculiser celui qui va ouvrir, tu vas acheter quelque chose que tu n’aimerais pas forcément qu’on t’offre. Mais si tu veux vraiment faire plaisir, tu vas penser à ce que tu aimerais recevoir, en fonction de tes propres goûts.

Galates 5/14 : « Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

Lorsque Dieu nous demande d’aimer notre prochain comme nous-mêmes, c’est véritablement agir comme on aimerait que les autres agissent envers nous ! Peu importe le prochain que tu rencontreras, prépare-toi à répondre à ses demandes comme tu aimerais qu’on y réponde pour toi. Prends le temps et l’intérêt pour la personne en te mettant à la place de cet homme, cette femme en pensant que tu aimerais que l’on prenne du temps et de l’intérêt pour toi à un autre moment.

Dieu n’a pas placé des limites à l’amour que nous devons manifester pour notre prochain mais il a pris comme référentiel notre propre cœur. Attention à ne pas déborder dans l’orgueil mal placé et de faire que des choses qui nous correspondent et qui seraient en décalage avec le besoin de notre prochain.

C’est justement pour être égal avec notre prochain qu’il nous prend comme référence, ainsi, dans tous les domaines de la vie, cela doit nous amener à nous examiner nous-mêmes :

Romains 2/21 : « toi donc, qui enseignes les autres, tu ne t’enseignes pas toi-même ! »

Que notre vie corresponde avec ce que l’on dit être. Et surtout, comment pouvoir aimer son prochain comme soi-même ? Cela dépend de notre amour pour Dieu. Il nous a créé à son image et nous devons avoir le même amour qu’il a démontré envers chacun de nous en créant par exemple une terre spécialement pour nous, en envoyant son fils unique à la croix pour pardonner nos péchés, en nous permettant d’échapper à la condamnation de l’enfer et hériter de la vie éternelle, tout cela par amour.

Jean 3/16 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »

Alors, pouvez-vous faire mieux que cela ? Non, bien sûr, Dieu est le seul à pouvoir le faire mais c’est le même amour que nous sommes appelés à déployer pour notre prochain. Et notre prochain commence par notre famille. Notre épouse, notre époux que nous devons aimer comme Christ a aimé l’Eglise et s’est donné lui-même pour elle, pour nos parents que nous devons honorer, pour nos enfants que nous devons chérir et dans lesquels nous pouvons déverser ce même amour.

Ne vous arrêtez pas à votre famille, cela va bien au-delà. Mais commencez par le commencement, surtout en période de fêtes, aimez, aimez, et aimez encore avec l’amour de Dieu.

Romains 5/5 : « Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné. »

Benjamin LAMOTTE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *